Lecture de notre époque

Accès rapide

Lecture de notre époque

 

Comme à peu près tout le monde en-dehors du techno-gratin, sans doute baillez-vous lorsqu’après Biopolis, NanoBio, Minatec, Nanotec et compagnie, vous tombez sur "Minalogic" et "pôle de compétitivité". Rien que de la grisaille technico-économique, à laquelle de toute façon on ne comprend, on ne peut rien. Le battage médiatique achève de vous dégoûter.

 

Quelques remarques critiques d’un chercheur à propos du mouvement « Sauvons La Recherche »
Après avoir mené l’an dernier des actions de protestation contre la politique gouvernementale de réduction des budgets de la recherche publique, le mouvement « Sauvons La Recherche » refait aujourd’hui son apparition, parmi les manifestations et les grèves qui recommencent depuis quelques semaines. En ma qualité (fort provisoire) de chercheur, je voudrais expliquer ici en quoi ce mouvement me semble profondément nuisible (...)

 

Les deux auteurs font l’historique de leur enquête critique qui touche les aspects criminels du capitalisme ultra-moderne, dans sa phase actuelle de la fusion et de la complicité Etat-Mafia.

 

La vie quotidienne dans les prisons nippones, dont Kazuichi Hanawa a fait la malheureuse expérience. Dans le meilleur des mondes, une discipline militaire, hygiéniste, sa violence perverse, où l’ennui est tronqué par la « nourriture ».

 

« L’histoire vraie de l’essence plombée, une entreprise commerciale sordide, rejoindrait tranquillement et sans faire de bruit les oubliettes de l’histoire si on laissait les capitaines d’industrie en faire à leur guise. Mais l’heure est venue de raconter cette histoire.

 
 

Les manouches d’Auvergne, derniers nomades de France.
Un texte inédit de Bernard Leblon

 

De la « transition démocratique » à l’explosion mémorielle.
Guerre civile : les soubresauts d’une histoire sans fin

Démasquer les ennemis d’hier peut nous aider à démasquer ceux d’aujourd’hui,
à les reconnaître, à les désigner, condition première pour les combattre.
Andrés Devesa, Espagne 36 : le fantôme de la révolution conjuré

 

Voici un témoignage rare au cœur d’une dictature qui raconte le parcours d’un adolescent révolté. Arrêté en 1963, condamné à 24 ans de prison pour « activités subversives », un jeune Français de dix-sept ans devient le benjamin des prisonniers politiques espagnols.

 
 

Christine Maggiore, fondatrice de HEAL Los Angeles, a écrit le livre Et si tout ce que vous aviez appris à propos du SIDA était faux...

Le virus du SIDA relève-t-il de la science-fiction ? Tiré du rapport de P. H. Duesberg et B. J. Ellison. Article publié dans Policy Review, revue que l’on ne peut qualifier de subversive, ni Thabo Mbeki chef d’Etat de l’Afrique du Sud, qui, en s’interrogeant publiquement sur le lien HIV et SIDA ne provoque pas seulement la colère du corps médical.

Pages